Raymond Queneau - Le Vol d'Icare

Publié le par Raynald Boulay

http://www.gallimard.fr/catalog/A-couvertures/01007252851.gif

J'ai parlé il y a quelque temps de mon envie de relire Le vol d'Icare  de Queneau. C'est chose fait, avec un plaisir à la hauteur de mon espoir. Ce livre est une merveille. Avec Les fleurs bleues et Zazie dans le métro, il s'agit de mon roman préféré, de cet auteur qui est parmi mes favoris.

 

Le vol d'Icare  c'est le pouvoir de l'imagination, de l'imaginaire, c'est l'art du roman, l'éloge de la création. C'est une grande claque (une de plus) à la face de l'école surréaliste. C'est aussi une évocation du peuple juif, le peuple du livre, sans cesse poursuivi. Un hommage à Pirandello, et aux lettres grecques.

 

Enfin, un beau mélange, un roman écrit comme une pièce de thèatre, un essai sous forme de polar, un recueil de jeux de mots qui cache une profession de foi.

 

Bref, un livre à lire, relire, re-relire, et dont on ne parvient sans doute jamais à extraire toute la substance.

Publié dans Lecture

Commenter cet article