Michel Onfray - Traité d'Athéologie

Publié le par Raynald Boulay

http://pagesperso-orange.fr/michel.onfray/traitedatheologie.jpgJ'ai lu avec quelques années de retard ce livre qui a fait couler beaucoup d'encre au moment de sa parution. J'étais déjà un lecteur d'Onfray à l'époque, et déjà un athée convaincu, mais je ne me suis pas précipité. Peur d'être déçu ? De ne rien trouvé de plus que mon propre parcours de pensée ? Pas de besoin a priori de me pencher sur la question ? Sans doute un peu de tout ça.

Quand à savoir ce qui m'a motivé à franchir le pas, à la dixième occasion, de l'emprunter à la bibliothèque, je n'ai pas plus d'explication. Un ouvrage de saison, sans doute...

Toujours est-il que si j'ai craint d'être déçu, j'ai bien fait. Finalement, ce livre ne m'a pas emballé. L'introduction semblait prometteuse, tout comme la bibliographie critique, mais le contenu ne décolle pas. La preuve, la conclusion ressemble comme deux gouttes d'eau à l'introduction. Si je partage avec l'auteur l'idée qu'il manque à l'histoire des idées un vrai travail scientifique d'athéologie, alors cet ouvrage est loin d'en être les prolégomènes.

Les même idées sont ressassées, les même exemples, les même démonstrations. On semble tourner en rond. Et puis franchement, critiquer le sectarisme des monothéistes en faisant preuve d'un tel parti-pris, quasi secteur à son tour, décrédibilise l'idée plutôt qu'autre chose. Les faits parlent d'eux même, inutile d'ajouter tellement de provocations, de raccourcis, de simplifications. L'ouvrage serait sorti grandi de ne pas passer sous silence les aspects positifs de la spiritualité, de ne pas mettre de côté le déisme, le paganisme, etc.. de ne pas amalgamer croyants et leaders religieux...

Je regrette que ce livre ne choisisse pas son camp entre le pamphlet, l'essai et l'analyse. Clairement rattaché dans l'une des trois catégories, et en cohérence avec elle (outrance, exposition d'idées personnelles ou rigueur scientifique), j'aurais sans nul doute adhéré pleinement, puisque sur le fond, dans les grandes lignes du moins, je suis en accord avec Onfray sur la question religieuse.

Publié dans Lecture

Commenter cet article