Le jour d'avant

Publié le par Raynald Boulay

Demain on vote. La dernière fois déjà, j'avais fait mon choix dans l'isoloir. A nouveau je ne suis pas encore décidé. L'abstention (le vote blanc en fait) me tente de plus en plus, tant est frustrant un choix qui se réduit à déterminer le candidat le moins mauvais.

Dans le cas des régionales, j'ai un peu de mal à me décider quand aucune plate-forme ne traite de la question de l'avenir de la décentralisation. A lire les tracts, on pourrait jurer qu'il n'y a aucune réforme des collectivités en cours d'application, aucune menace sur la clause de compétence générale.

Aucun problème budgétaire non plus...

Tout va bien en fait.

Dans ces conditions, le PS a toutes ses chances, c'est sûr. L'alternative n'est pas justifiée.

Encore une campagne bien médiocre en tout cas.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article