L'invité surprise #9

Publié le par Raynald Boulay

Un homme qui lit trop et qui fait trop peu d'efforts cérébraux prend vite des habitudes de paresse d'esprit.

 

Albert Einstein

Publié dans Citation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Prioul Serge 22/12/2010 05:17



... vraiment désolé pour ces fautes d'orthographe : pas réveillé, j'ai envoyé sans relecture !



Prioul Serge 22/12/2010 05:15



Voilà bien une pensée qui pousse à la réflexion donc au commentaire. On imaginerais facilement l'inverse. Mais c'est vrai que dans la lecture couramment pratiqué il y a une forme de consommation,
donc de passivité. Combien de gens ne lisent que par plaisir ? Et des romans en majorité... Combien lisent des essais, de la poèsie ? Combien prennent des notes ? Je lis peu mais ne conçois pas
la lecture autrement que comme l'éveil de ma propre écriture.