J.M.G. Le Clézio - Ritournelle de la faim

Publié le par Raynald Boulay

http://www.gallimard.fr/catalog/A-couvertures/01063677011.GIF Il y a un certain temps, j'ai lu Révolutions de Le Clézio, et j'y avais pris plaisir.

 

Ces derniers jours, j'ai donc lu Ritournelle pour la faim, et je l'ai trouvé formidable. Grave, sans être glauque, ce roman sur l'entre deux guerres, la guerre, l'occupation, et le sort des juifs est une vraie réussite.

 

Le sujet est lourd, et le titre, référence musicale qu'on retrouve sous forme d'allusions répétées au Boléro de Ravel et à la musique de l'époque, n'est pas une indication de légéreté.

 

Le roman est pourtant construit comme ce boléro en quelque sorte. Une progression cyclique qui ne laisse rien paraitre, à peine cette violence qui s'enfle jusqu'à l'explosion. Inéluctable. Fatal. L'ensemble ne manque pas d'une certaine poèsie, allégorie de la faim : la famine, la faim de vivre, d'aimer, d'être humain...

 

Je pense que je devrais lire d'autres romans de cet auteur, à l'occasion...

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article