Hayao Miyazaki - Mon voisin Totoro

Publié le par Raynald Boulay

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:xuiHMRqmnavH1M:http://img.ozap.com/00797388-photo-affiche-mon-voisin-totoro.jpg

Je commence avec Mon voisin Totoro une série d'articles sur Miyazaki et ses films. Celui-ci est un peu particulier car l'intrigue y est vraiment peu développée. Deux fillettes dont la mère est hospitalisée s'installe avec leur père universitaire dans une vielle maison à la campagne.

 

A partir de là, il ne se passe pas grand chose. Miyazaki nous dresse surtout le tableau de la vie rurale dans le Japon des années 50. Loin des ruines, le traumatisme de la guerre est encore sensible. Sans doute pas sans lien avec la maladie de la mère. Entre les scènes de vie, on assiste à un ode à la nature, à un appel à un retour  à la nature. La forêt est un refuge. Totoro, que la petite héroïne nomme ainsi par erreur est un troll (tororu), un esprit de la nature, un peu sauvage mais pas farouche, et infiniment bon.

 

Pour surmonter l'absence de leur mère, et celle presque totale de leur père, les deux fillettes trouvent refuge dans un monde onirique, au côté d'un monstre gentil. Elles jouent à se faire peur et à surmonter leurs peurs. Le jardin et les sous bois derrière la maison sont leur domaine, leur jardin secret.

 

Au final le film est un condensé de naïveté et de poésie naturaliste, très agréable à regarder.

 

 

 

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurie 12/04/2010 10:02



ToooooooooooootoooooooooooooooooorOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!



Raynald Boulay 12/04/2010 20:27



RRRRRRRRRRAAAAAAAAAOOOOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !


^^