Hayao Miyazaki - Le Château ambulant

Publié le par Raynald Boulay

http://a.giscos.free.fr/cinema/C/ChateauAmbulant/Affiche.jpg

Cinquième épisode de ma saga Miyazaki : Le Château ambulant. D'un château l'autre...

 

Cette fois, Miyazaki nous transporte dans un monde de magie, de magiciens, de sorcières, de démon, où s'affrontent les bons et les méchants. Mais la frontière entre le bien et le mal est en fait question de point de vue. Elle passe au milieu de chaque personnage, qui bascule tantôt d'un côté tantôt de l'autre.

 

Ce monde est aussi un monde en guerre. On retrouve là un thème classique chez Miyazaki, mais cette fois la guerre est très concrète, très crûment exposée. La référence à la Seconde Guerre Mondiale et aux bombardements des villes et des civiles est tout à fait évidente.

 

Les thémes de l'engagement individuel contre la guerre, du choix, du renoncement, de l'ambivalence bien/mal sont étroitement imbriqués.

 

La jeune héroïne est une bonne partie du temps changée en femme âgée, ce qui est assez surprenant. Néanmoins on retrouve aussi un traitement classique du thème de la famille, et de la place des femmes dans la société.

 

Au final, j'ai trouvé ce film plus complexe que les autres, moins direct, tout aussi politique et engagé, tout aussi beau. 

 

 

 

 

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article