Envie de changer d'air ?

Publié le par Raynald Boulay

La Bolivie d'Evo Morales est sur le point d'abaisser l'âge légal de la retraite, de 65 à 58 ans (56 pour les mineurs). Cette nouvelle réforme fait suite à celle de 2008 qui a remis sur les rails le système de retraite par répartition que des années de gouvernement libéral avait largement entrepris de démolir.

 

Depuis que la finance internationale, le FMI et l'OMC en tête ont été déclarés personæ non gratæ, le gouvernement anti-libéral a remis le bien commun au centre des préoccupations politiques. Alors certes, le pays est pauvre, et une bonne partie de la population vit sous le seuil de pauvreté. C'est pourquoi les minima sociaux sont revalorisés. C'est surtout pourquoi l'argent est pris là où il est : chez les riches exploitants des ressources naturelles (pétrole et gaz).

 

A la logique "on vit plus longtemps donc il faut travailler plus longtemps", on préfère la logique "il y a des richesses mal réparties, partageons les !".

 

Et oui, Morales est un rouge, un partageux comme on disait au XIXème siècle, le couteau entre les dents.

 

Comme il n'y a pas de place dans nos médias pour 2 actualités concernant un même continent sous-développé, et que la brésilienne Dilma Roussef est quand même plus présentable, il est probable qu'on entende peu parler de cette réforme. Des fois que ça nous donnerait des idées.

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

Prioul Serge 04/11/2010 07:36



Merci Raynald pour cette info gauchiste et subvervive (à peu près la seule vraie info que j'ai entendue ces jours...). Je ne permets un copié/collé pour mon réseau mail. Si il ne
fallait pas, je ne le ferai plus... (dis moi...)



Raynald Boulay 04/11/2010 21:51



N'hésite pas à rameuter tes amis ici. Plus on est de fous...