Baru - Pauvres Zhéros

Publié le par Raynald Boulay

http://bd.casterman.com/docs/Albums/23669/9782203010246.jpg Encore et toujours la suite de ma rétrospective consacré à Baru.

 

Avec Pauvres Zhéros, j'ai lu le plus glauque de toute la série jusqu'à présent. Par certains côté, ça m'a rappelé Bonne année, que j'avais bien aimé.

 

On retrouve ici une certaine forme de satire sociale, un engagement, une présentation pas si fréquente du point de vue des petits. A l'heure de la chasse aux roms institutionnalisés, lire une BD avec une sorte de repris de justice (et de justesse) gitan parmi les personnages principaux prend une tonalité particulière. On ne peut pas vraiment parler de héros, ni de anti-héros. Zéros, nous annonce le titre. En fait, il s'agit de gens ordinaires, ou même peut-être infra-ordinaires...

 

Toujours est-il que si je n'accroche pas toujours avec les albums de Baru, j'ai bien apprécié celui-là. Quand à savoir pourquoi ce sont les plus sombres qui emportent mon adhésion...

Publié dans Lecture

Commenter cet article

Fée Paradis 06/10/2010 10:26



Bonjour


Je viens de le lire aussi. C'est effectivement très glauque et l'atmosphère de crasse et de mesquinerie est retranscrite à merveille. Un constat pessimiste dans une très bonne BD.



Raynald Boulay 06/10/2010 20:02



Merci, ton blog est très chouette aussi...