5 ans après...

Publié le par Raynald Boulay

Il y a 5 ans jour pour jour, les français rejetaient par référendum le projet de Constitution Européenne. On se souvient qu'il n'y avait pas de Plan B. On se souvient que la campagne pour le oui avait été mené tambour battant par l'UMP et le PS, main dans la main, faisant la ronde avec les médias. On se souvient de la grande claque qu'on leur a collé.

 

Et puis, en catimini, le congrès à ratifier le Traité de Lisbonne, qui est entré en vigueur le 1er décembre dernier. Un traité qui augmente les pouvoirs des instances les moins démocratiques de l'Union, qui finalement dirigent plus nos pays que nos représentant élus plus ou moins démocratiquement. Un traité qui proclame l'Euro-roi. Un traité qui grave dans le marbre le principe de libre concurrence. Un traité qui repose sur le libéralisme le plus cynique.

 

Ce traité, qui reprend tout ce que nous avions rejeté, est le socle de la réforme des retraites, de la réforme des collectivités locales, de la privatisation d'EDF, etc... Le couronnement de l'Europe de la déréglementation, de la dérégulation, des krach boursiers.

 

Tout ça sur notre dos.

 

Alors quand j'entends le PS faire semblant de prendre la défense des retraites, je repense à ça...

 

Et quand j'entends Sarko parler de respecter les mandats, je me demande bien ce qu'il attends pour aller se faire voir chez les grecs...

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Djé 29/05/2010 06:08



C'est les islandais qui ont raison: l'Europe, ils l'emmerdent!



Raynald Boulay 29/05/2010 18:28



Ils l'encendrent, même...