Florilège

Publié le par Raynald Boulay

"Tout ce qui donne en pâture une personne, sans fondement, de façon excessive, ce n'est jamais bien."

"Désormais, ce qui compte en France pour réussir, ce n'est plus d'être bien né, c'est d'avoir travaillé dur et d'avoir fait la preuve par ses études de sa valeur."

"Hier, vous étiez passionné par quelle polémique? Celle de Frédéric Mitterrand . Très bien, ça c'est normal."

"Nous allons mettre en place une correction des trajectoires à tous les niveaux."

"Il n'est pas normal d'empêcher qu'il y ait de la concurrence."

"Si je me réjouis autant que ce prix vous soit aujourd'hui attribué, c'est aussi parce que je sais qu'il confortera votre détermination à agir pour la justice, pour la paix et pour préserver les grands équilibres de notre planète."

"Il n'y a pas d'un côté les salariés, de l'autre les actionnaires. S'il y a des actionnaires qui sont heureux en France, il y aura de l'emploi pour vous, c'est cela une politique économique digne de ce nom."

Publié dans Politique

Commenter cet article