Les dirigeants de France Telecom ont-ils mangé un clown ?

Publié le par Raynald Boulay

C'est la question qu'on peut se poser quand on apprend de la bouche de Sylvie Robin, une employée  membre du CHSCT de l’entreprise, la teneur des mesures prises pour lutter contre la vague de suicides.

Le PDG Didier Lombard avait annoncé qu'il souhaitait replacer l'homme au coeur des préoccupations. Sylvie Robin nous donne des précisions. France Telecom va ouvrir à Saint-Denis un immeuble de 32 000 m² de bureaux spécialement conçu pour limiter les risques de suicide.

Car c'est bien connu, quand on se jette par la fenêtre, c'est de la faute de la fenêtre.

On ne sait pas encore s'il y aura des oeilletons aux portes des toilettes. Saluons en tout cas cet effort pour régler le problème. L'architecture est la solution, n'en doutons pas. Il n'y a aucune raison pour que ce qui marche si bien dans les prisons ne fonctionne pas aussi dans les entreprises.

Quant aux agents qui se jettent d'un pont en dehors des heures de travail, il ne peut s'agir que d'accidents sans lien avec le dit travail.

Le patronat est vraiment aux petits soins avec les travailleurs en ce moment, et les problèmes des retraites, du chômage  et de la sécu sont en bonne voie de résolution.


Pour écouter avec vos propres oreilles, c'est sur le site d'Europe 1.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article