L'image de la semaine #18 : Albert Einstein - 100 ans de relativité

Publié le par Raynald Boulay

Photo de Ferdinand Schmutzer (Domaine public)

J'ai sérieusement découvert Einstein quand j'avais 16 ou 17 ans. Je savais qu'il existait déjà avant, hein, la théorie de la relativité, le nucléaire, toutes ces choses auxquelles on ne comprend rien... Et puis un jour j'ai lu Comment je vois le monde. Ce jour là, j'ai compris qu'un intellectuel n'est pas forcément un littéraire. Que l'engagement ne se limite pas à Zola et Sartre, ni le socialisme à Lénine. J'ai compris aussi que toute personne une formation, une activité intellectuelle, avait le devoir d'en consacrer une partie non négligeable à la politique ou la philosophie. La lecture d'Einstein a révolutionné ma manière de voir les choses, comme ses découvertes scientifiques avaient bouleversées le monde. J'en ai retenu notamment l'idée selon laquelle les spécialistes ne sont pas les seuls à pouvoir légitimement s'exprimer en matière de sciences humaines. Je garde le souvenir de textes clairement exprimés, avec des raisonnements bien déroulés, sans verbiage ni détour. J'ai retrouvé ça chez Trotski quelques mois plus tard, puis chez  Noam Chomsky et Edgar Morin plus récemment.

On célébrait la semaine passée les 100 ans de la loi de la relativité.

Publié dans L'image de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frédéric Delalot 29/09/2009 00:16


« La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne
fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! »
Albert Einstein


Raynald Boulay 29/09/2009 08:41


et aussi : « La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. »