3éme effet kiss cool

Publié le par Raynald Boulay

 Après la terreur et le transfert d'argent public directement des poches des contribuables à celles des actionnaires des multinationales pharmaceutique, on a le 3ème effet de la pseudo-pandémie de grippe : une jolie attaque en règle contre l'école.

Dans le cadre de la mise en place de la terreur (un danger terrible vous menace, heureusement Sarkozy vous protège !) on nous annonce la fermeture probable des écoles d'octobre à décembre.Madame Soleil précise que ça durera précisément 12 semaines.

Les parents d'élèves se débrouillerons avec leurs gosses, mais l'Etat les rassure, les cours seront maintenus, à la radio et à la télé, et des correcteurs pourrons même être réquisitionnés pour traiter les copies.Tout est prêt pour faire face, sans conséquence néfaste pour les apprentissage.

Moralité : on peut assurer l'enseignement même quand les écoles sont fermées. Mais dans ces conditions, à quoi servent-elles, les écoles ? Les profs on en parle même pas. Une vidéo passée à la télé fait très bien l'affaire, alors que les écoles, mes braves gens, ça coûte cher. Je ne crois pas qu'un pays aussi endetté que le notre puisse se permettre encore longtemps de gaspiller tellement d'argent inutilement.

Pendant ce temps, il y a 8 jours, le gouvernement en vacances a pris le décret d'application de la loi scélérate sur l'autonomie des universités, qui transforme les présidents en chef d'entreprise.

Ah quelle est jolie, l'école de mon pays !

Publié dans Politique

Commenter cet article