Les limites de l'inacceptable - Halte à la censure du web

Publié le par Raynald Boulay

Selon Tim Berners-Lee, fondateur du web, qui a tenu un discours à ce sujet, les États ne sont pas fondés à censurer le web comme ils le font dans les pays les plus liberticides, comme la Chine ou l'Iran, mais aussi de plus en plus souvent comme sont tentés de le faire les "vieilles démocraties" comme la France. Selon lui, seuls les usages inacceptables du net doivent être censurés, pour le reste la liberté des internautes devrait être totale.

Reste à définir les limites de l'inacceptable. Je crois que c'est une bonne approche pour mesurer le degré de liberté dont jouissent les habitants de chaque pays. Curieusement nos dirigeants jamais à cours de statistiques foireuses (un sondage a récemment chercher à savoir à qui les français confieraient leur voiture neuve...), ne cherchent pas à établir  un tel indice, qui donnerait des indications éloquentes sur la marche du progrès social.

Censurer le téléchargement illégal, interdire de scène un rappeur à cause d'une chanson qu'il n'a pas prévu d'y chanter, poursuivre en justice les citoyens pour des excès de langage du genre Sarkozy je te vois... et j'en passe. Clairement on marche à reculons. Pas étonnant dès lors qu'on rétablisse le travail le dimanche, plus d'un siècle après son abolition, et que le service public de l'audiovisuel mette plus de moyens dans la retransmission des défilés militaires et du tour de France que dans le traitement des abus de la répression, des crimes sexistes, de tout ce qui est rétrograde dans notre société.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article